Sur la route de Taraz

Après trois jours à Almaty, nous avons finalement récupéré la voiture de location que nous voulions pour voyager à travers le Kazakhstan: une  Chevrolet Niva (4X4). Comme nous étions en retard (nous avions fini les papiers pour la voiture vers 11h alors que nous avions prévu de partir d'Almaty vers 9h), nous sommes partis rapidement pour finir... dans un marché automobile. Endroit trépidant et sale, qui ne m'a pas vraiment inspiré confiance... On pouvait y acheté toutes les pièces de voiture possible et imaginable et selon Samir même construire une voiture à partir de rien! Et au final, nous avons tous les 2 trouvé l'endroit assez intéressant1 Nous "visitions" en fait l'endroit pour trouver un bidon pour mettre de l'essence au cas où il nous serait difficile de trouver des stations service sur la route dans les endroits où nous avions de longues distances à couvrir... Finalement nous avons trouvé le satané bidon, aue l'on a bien du payer 5 fois le prix normal (pas qu'on est vraiment le choix, de toute façon...) Nous sommes ensuite partis de là pour trouver la route de Taraz, grâce à un homme qui nous a dit de le suivre alors que nous demandions notre route.

La route pour Taraz était vraiment chouette. Nous avons fait plus de 600 kilomètres, avec les montagnes d'un côté, et la steppe de l'autres. Nous avons croisé pas mal de cimetières musulmans et de mosquées sur le chemin, comme celle-ci:

 mosque-Kazakhstan.jpg

 

Les paysages ressemblaient à ça:


 road-Taraz-Kazakhstan.jpgroad-Taraz-Kazakhstan.jpg


 

Sur la route, nous avons vu des scènes assez bizarres ou marrantes... Un motard ne portant pas de casque s'est fait poursuivre par les flics, qui ne pouvaient pas suivre à cause du manque de puissance de leur voiture! Nous avons aussi vu un camion en feu au bord de la route...


road-Taraz-Kazakhstan.jpg

Beaucoup d'animaux préféraient visiblement marcher sur la route qu'ailleurs sous l'oeil indifférent des bergers: vaches, chevaux, chèvres.... Voici une exception, probablement les seuls animaux rencontrés qui n'étaient pas sur la route : 

road-Taraz-Kazakhstan.jpg

 

Nous nous sommes faits arrêtés par la police également, qui cela dit au passage, au cas où vous deviez un jours conduire au Kazakhstan, est partout et est plutôt têtue! On était en excès de vitesse… alors l'un des policiers a décidé de garder nos documents jusqu'à ce qu'on accepte de débourser une centaine d'euros pour les récupérer! Ils ont renoncé après avoir compris qu'on serait plus têtu qu'eux. On a juste répété pendant une demi-heure que nous ne parlions et ne comprenions pas le russe et ils nous ont laissé partir! Ca valait le coup d'essayer au lieu de payer direct! Mais d'abord, comment voulaient-ils qu'on ne dépasse pas les limitations sur une belle route droite limitée à 50 km/h pendant une éternité... Ils ont des limitations de vitesse et des panneaux bizarres partout et parfois les limites de vitesse changent sans qu'ils aient trouvé nécessaire de l'indiquer par un panneau mais les flics vous arrêtent quand même! En parlant de conduite, apparemment d'après le gars qui nous avait loué la voiture, à la chute de l'Union Soviétique pas mal de gens ont acheté leurs permis de conduire aux policiers (pour 100 à 500 euros!) et ils ne connaissent pas les règles, ce qui explique beaucoup de choses! Apparemment, ça arrive encore de nos jours!

Plus tard, en nous arrêtant à une station service, nous avons remarqué un autre problème qui nous a mis encore plus en retard … Devinez quoi? c'était un pneu crevé. Quand nous avion récupéré la voiture, nous avions remarqué que les pneus n'étaient pas en bon état mais on ne s'attendait à avoir ce genre de problème aussi rapidement! Voilà ce qui s'est passé ensuite (merci Samir, maintenant, je sais changé un pneu!):


Samir.jpg


Et voici le petit garçon qui travaillait à la station service et servait les clients pendant que son père s'occupait de l'argent:

 road-Taraz-Kazakhstan.jpg

 

Donc oui, nous avons eu quelques problèmes ce jour-là, mais nous avons gardé le sourire!!!

Samir-smile.jpg

 

Nous avons fini par arriver à Taraz vers 22h. Andrey, notre hôte de Couchsurfing (une communauté de voyageurs et personnes inscrites pour les héberger), nous a donné rendez-vous au centre ville puis nous sommes allés à son appartement. Nous avons rencontré sa mère, qui nous avait préparé un délicieux dîner. Comme ils étaient d'origine russe, nous avons goûté des plats différents par rapport à Almaty! Il s'agissait d'une famille très éduquée (Irnia était professeur de russe et de litérature) et j'ai été surprise de réaliser combien ils en savaient sur la culture française! Assez impressionnant!

Après une bonne douche et une bonne grasse-matinée, nous étions prêts à visiter la ville!

voiture policiers Almaty Taraz Kazakhstan

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×