Et une petite dernière: PJDA!

Voilà une dernière manip' bien sympathique qui s'achève, avec un travail intéressant et encore en très bonne compagnie: Nath, le Popchat dont nous venions relever les manipeurs, Yoanna, la ½ VSC Ethotaaf (programme d'études sur le comportement des oiseaux marins), JC (le chaud-froid) et Laurent, l'artiste. C'était l'occasion pour nous de découvrir un nouveau site emblématique de Kerguelen: Port-Jeanne-d-Arc. Le but de cette manip' était d'aider Nath à relever ses cages pour capturer les chats de Kerguelen, à les changer de place et à en changer les appâts (lapins chassés par Nath) le cas échéant. D'habitude, le Popchat doit aussi faire des observations, à raison d'un minimum de 30 par session, le long d'un transect (le line) en relevant le maximum d'informations sur les individus observés. Ce programme vise à comprendre, entre autres, la dynamique de population de cette espèce introduite lors d'occupations humaines sur Kerguelen. Lorsque nous sommes arrivés, Nath avait déjà fait son quota d'observations, donc nous n'avons pas eu à l'aider sur cette activité. Lorsque les chats étaient capturés dans les cages, posées et camouflées à proximité du line, nous les ramenions à la cabane dans des caisses de transport. Nath les anesthésiait afin de pouvoir faire des prélèvements et mesures. Si le chat était connu (transpondé), il fallait vérifier le numéro de la puce. Dans le cas contraire, il était transpondé puis nommé (Chat-Vabien, Chat-Doc, Chat-Thon, Cha-Kaponk...). Il leur mettait alors un collier avec un code couleur et un numéro pour pouvoir l'identifier de loin aux jumelles. Après quelques heures pour que l'anesthésiant perde de son effet, nous ramenions le chat pour le relâcher à l'endroit où il avait été capturé.

Mis à part cela, nous avons eu la chance de pouvoir monter au Dôme Rouge, d'où la vue sur une partie de l'archipel était absolument magnifique. En traversant le Ravin du Charbon, nous avons passé un moment à observer les poussins d'albatros fuligineux près d'une magnifique cascade, avant d'arriver sur un plateau avec des souilles, puis de passer par des pierriers pour atteindre le haut du Dôme Rouge pour le goûter. En redescendant, nous sommes passés par un joli canyon où un renne solitaire nous attendait (enfin, après 5 mois à Ker où je commençais à désespérer et à penser que les rennes sur l'archipel étaient un mythe!!). Merci à Nath d'ailleurs de lui avoir donné rendez-vous; j'avoue, ça nous a bien scotché que l'animal se pointe pile à l'heure où Popchat avait dit qu'on le rencontrerait...! La classe, quoi! Ajoutons à ça du temps pour explorer les ruines, que j'ai trouvé spectaculaires, de l'ancienne station baleinière construite en 1908 et dont l'activité avait définitivement été arrêtée en 1926. Il reste des centaines de bidons qui rouillent à côté des anciennes cuves, des morceaux de rails et ponton et quelques bâtiments dont certains ont été rénovés pour garder le souvenir de l'occupation de la station et de l'activité baleinière. J'ai eu du mal, malgré les différentes lectures que j'ai pu faire sur le sujet, a imaginé l'ampleur de l'exploitation et du massacre des grands cétacés. La cabane est immense comparée aux autres cabanes dans lesquelles j'avais pu passer du temps. Elle comprend une petite partie musée également. Et pour finir, j'ajouterai les mémorables parties de 21 qui nous ont bien fait rire et rester éveillés pendant une partie de nos soirées! Bref, une dernière manip' à la hauteur de tout le reste de notre séjour dont je me souviendrai longtemps! 


blog6-border.jpg


Arrivée à PJDA en chaland


yo-et-nath.jpg

Yo et Nath mettant une cage en place

blog8-border.jpg

Prise de mensurations d'un chat capturé dans une cage

blog9.jpg

Moi tenant Chat-Thon

RedDome.jpg

En revenant du Dôme Rouge

Kerguelen Port-Jeanne-d'Arc popchat manip

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site