Une journée typique sur le Marion Dufresne

7h30, le réveil sonne. Je me lève et descends à la salle à manger pour le petit-déj'. Je vais ensuite rejoindre Thibaut, Franck et Maxime à la passerelle pour les observations des oiseaux marins. Nous observons ces charmantes bestioles et nous les comptons à raison de 10 minutes par heure. L'un de nous surveille un quart de cercle qui part de la proue et fait un angle de 90°C sur tribord. Il note alors les oiseaux qui passent dans un rayon de 300 mètres du bateau. Puis à la fin des 10 minutes, il va à la poupe compter ce que l'on appelle les espèces suiveuses. Un autre de nous note pendant ce temps différents paramètres sur le bateau (son activité, sa vitesse et sa direction), sur la météo, et les conditions en général (température de l'eau, de l'air, force et direction du vent, précipitation, couvert nuageux...), obtenus sur les différents écrans de contrôle de la passerelle. Pour nous, c'est souvent la première fois que l'on a la chance d'observer ces oiseaux du grand sud. Nous sommes passés d'un assemblage d'oiseaux subtropicaux comme le paille-en-queue à des espèces subantarctiques. Au fur et à mesure de notre progression vers le sud, nous avons commencé à voir pétrels, albatros, puis prions, pétrels géants, pétrels plongeurs et skuas. Pendant ces comptages, nous notons également la présence de mammifères marins s'il y en a. A la Réunion, nous avions eu la chance de voir des baleines à bosse sauter d'assez près, et quelques cachalots mais d'un peu plus loin. Depuis, les 
observations de cétacés ont été assez pauvres: tout juste quelques rorquals de loin.
11 h, une annonce retentit: « Votre attention s'il vous plaît, premier service du déjeuner, bon appétit ». C'est l'heure pour ceux qui sont 
du premier service comme moi de descendre déjeuner (et il faut avouer que l'on mange très bien!). Après, nous reprenons notre poste à la 
passerelle pour aller voir et compter les piafs (puisque nous devons le faire du lever au coucher du soleil). Pendant les 50 minutes 
séparant les observations, nous nous occupons à différentes activités: séances photos, trier les photos, bouquiner, faire des petites siestes 
à tour de rôle, regarder des films et présentations...                                                                                                                                            En milieu de journée, nous rentrons en station (nous nous arrêtons) pour les manips océanographiques. Il s'agit par exemple, d'envoyer des rosettes CTD (Conductivity Temperature Depth) à l'eau qui servent à échantillonner la colonne d'eau ainsi qu'à mesurer différents paramètres physico-chimiques de la masse d'eau grâce à différents capteurs embarqués. Différents programmes traitent différentes problématiques. Pour n'en citer qu'une, l'un d'entre eux quantifie certains éléments radioactifs naturels, ce qui permet de connaître l'âge des masses d'eau rencontrées. Vers 18 heures a lieu la dernière observation du jour; le coucher de soleil a lieu dans l'heure. Seulement quand il fait trop noir pour voir les oiseaux nous quittons la passerelle pour aller faire un peu de sport. Les calles étant vides pendant les campagnes océanographiques (lors des rotations « normales » on y entrepose les malles et containers), un terrain de badminton a été installé, et il y a également un terrain de basket. Nous jouons généralement quelques matchs avant d'aller manger. Certains d'entre nous préfèrent la salle de sport où il y a un tapis pour courir, deux vélos, un rameur et un banc de muscu. Après une douche rapide, c'est déjà l'heure de manger. L'annonce est diffusée: « Votre attention s'il vous plaît, deuxième service du dîner, bon appétit! ». Nous allons manger puis généralement la soirée se poursuit au bar. Certains optent pour les parties animées de babyfoot, d'autres pour de plus calmes parties de tarot ou autres jeux de cartes. De temps en temps, il y a également des projections de films dans la salle de conférence. Il est maintenant minuit, je rejoins ma cabine et vais me coucher, bercée par les vagues.

Marion-Dufresne.jpg

Le Marion à quai à la Réunion

wandering-albatros.jpg

 Grand albatros

on-board.jpg

Sur le Marion

Océan Austral campagne océanographique traversée Marion Dufresne oiseaux marins

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×