Un quartier qui s’autoproclame“république autonome” et autres curiosités de Vilnius et des alentours

Užupis, le Montmartre de Vilnius, est un des premiers quartiers installés à l’extérieur des remparts. En l’an 2000, les habitants se sont autobaptisés “république autonome”, et le 1er avril, des postes frontières apparaissent et de faux policiers contrôlent les passeports. La plaisanterie a été poussée loin ; il y a même une constitution d’ Užupis, traduite en différentes langues, affichées sur un mur dans la rue Paupio ! Je vous laisse lire le texte sur la photo. C’est très original! Et puis, autre curiosité du quartier également: deux ponts sur lesquels sont attachés des tas de cadenas, gravés aux noms d’amoureux et d’amants qui viennent immortaliser leur relation sur place. Certains comportent simplement les deux noms, d’autres sont ornés de cœurs, de portraits du couple, ou de citations. Nous sommes passés devant lorsque deux mariés effectuaient ce rituel : une fois le cadenas posé, ils ont jeté la clef dans la rivière s’écoulant sous le pont. Une belle image ! En parlant de mariages, on en a vu tout un tas ces jours-ci. Il semble que la grande mode soit de louer une limousine pour le couple et la famille. Nous avons aussi vu des mariés lâcher des colombes à la sortie d’une église à Kaunas.

A part ça, la visite de Vilnius nous a pris la journée de vendredi. Au programme : des églises à la pelle, de toutes les sortes, de toutes les tailles et couleurs. L’extérieur de l’église St-Casimir et de l’église Ste-Anne est particulièrement beau. L a cathédrale, assez sobre, mais qui, de l’extérieur, ressemble plutôt à un palais de justice, impressionne. De même que la Porte de l’Aube où le pape Jean-Paul II est venu se recueillir. Une chapelle y accueille une icône de la Vierge aux vertus miraculeuses, sertie d’or et d’argent et ses murs sont tapissés d’offrandes votives. Pour finir de vous résumer notre ballade dans Vilnius, je vous parlerai du musée des victimes du génocide. Dans l’ancien bâtiment du KGB, la visite est marquante, notamment celle de la prison où l’on peut voir cellules, salles de confinement, salles d’interrogatoire et la salle d’exécution, entre autres, où ont été enfermés les personnes considérées comme ennemis du pouvoir soviétique. Le nom de tous les gens qui ont péri dans cet endroit sont inscrits sur un des murs du bâtiment. Une visite marquante !

Le lendemain fût une journée plus tranquille (du moins nous avons beaucoup moins marché !!) : visite du beau château de Trakai (ancienne capitale de la Lituanie) entouré par des lacs. Ensuite, nous sommes allées visiter une partie de la ville de Kaunas, avec, là-aussi, un château. Nous voulions visiter un camp de concentration situé à proximité, mais faute d’indications claires, nous ne l’avons  malheureusement pas trouvé… Et puis pour finir la journée, nous sommes allées nous promener dans le parc du centre de l’Europe où sont exposées plein de sculptures sur ce thème. Pourquoi donc ? Parceque le centre de l’Europe, d’après les membres de l’Institut Géographique National Français, se situerait non loin, à proximité de l’A14 un peu au nord de Vilnius (25°19’ de longitude est, 50°54’ de latitude nord pour être précise). Apparemment cette position ne fait pas l’unanimité, mais on est quand même allé voir rien que pour pouvoir dire : « on était au centre de l’Europe » !!


gate-dawn-vilnius.jpg



Porte de l'Aube à Vilnius


vilnius.jpg


La cathédrale de Vilnius

theater-vilnius.jpg



Théâtre national à Vilnius


Užupis-constitution.jpg


La constitution d'Užupis traduite en plusieurs langues


Užupis-bridges.jpg

Cadenas sur les ponts d'Užupis


Užupis-angel.jpg


Statue de l'Ange à Užupis

Lituanie Vilnius république autonome Užupis églises KGB Trakai centre de l’Europe

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site